Timebomb de Avi Nesher

Publié le par DeshayesGaëtan.over-blog.com

Avec Michael Biehn, Patsy Kensit, Richard Jordan, Billy Blanks,Tracy Scoggins
Date de sortie : 20 mai 1992
Durée : 1h32
Genre : La Mémoire dans la peau

 Note :  

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/espionnage/time_bomb,0.jpg

 

Synopsis :

Le Colonel Taylor charge des tueurs de retrouver Eddie Kay, que la CIA croyait mort au Vietnam. Mais Kay, qui découvre qu'on essaie de l'assassiner, a peu à peu des hallucinations. Aidé par une psychothérapeute, il se rend compte qu'il a été victime de manipulations psychiques qui ont fait de lui un tueur.

 

http://application.denofgeek.com/pics/interviews/biehn.two/02.jpg

 

Ze Chronik :

Timebomb aurait pu être vraiment brillant quand on le revoit encore aujourd'hui. On sent dans cette petite production du début des années 90 que le réalisateur israélien Avi Nesher y a mis tout son coeur et ces tripes, sans aucune contrainte, sauf que trop vouloir maitriser ce qu'il tient entre ses mains, son scénario se perd tant qu'il a du mal à être maitrisé de bout en bout.Cependant TImebomb vaut son pesant de divertissement et on n s'ennuie pas une seconde.

Réalisateur, producteur et scénariste,Avi Nesher a appris le métier de cinéaste de manière plutôt curieuse. C’est en effet pendant son service militaire qu’il se fait la main en réalisant quelques courts métrages. Sa première réalisation "The Troupe en 1979 sera une comédie musicale qui suivra une troupe de théâtre de l’armée israélienne,son film sera un énorme succès dans son pays natal. Suivront d’autres long métrages inédits chez nous,surtout des drames, Dizengoff99 en 1979, The Coward en 1980, Age and Glory en 1985 ou Shovrim la même année. Si ce cinéaste a connu une certaine renommée dans son pays, il en est tout autrement à l'étranger comme en France, si Timebomb ne serait pas sorti chez nous.

 

http://s11.lucyphotos.com/images/orig/f/5/f5la16ge9jdk61e5.jpg



En effet avant Timebomb, le seul film connu de Nesher était l’incroyable "She", un improbable croisement entre Mad Max et Conan le Barbare (regardez l'affiche pour vous mettre dans le bain)tout inspiré du fameux roman de Rider Haggard, et qui, il faut bien l'avouer, est à mourir de rire.Suivra aussi après Timebomb,le film d'horreur Doppelganger en 1993 avec Drew Barrymore,et d'autres films beaucoup moins connus.

Revenons à Timebomb qui lui,se serait perdu un peu dans les oubliettes, si Nesher se serait pas battu pour imposé Michael Biehn dans le premier rôle alors que les producteurs voyaient plutôt un de ces athlètes adeptes des arts martiaux qui pullulaient alors dans de nombreux films de kickboxing. Faut savoir que Michael Biehn, qui fut l’un des grands espoirs du cinéma d’action des années 80 grâce à James Cameron, pour l'avoir fait tourner dans le premier Terminator, Aliens, et Abyss, a sombré son statut de star comme beaucoup d’autres dans des seconds rôles alimentaires (comme Jade de W. Friedkin,et Tombstone de George Pan Cosmatos),sans oublier toutes les séries B destiné à la vidéo. Ici, l'acteur sauve vraiment le film,il est efficace et assez convaincant pour ce genre de spectacle à vrai dire, en jouant cet ex-soldat devenu amnésique suite à un entraînement qui a tourné mal, et pour lequel il est toujours programmé. Ce qui suivra qu'il sera poursuivi par ses anciens collaborateurs. À ses côtés une autre oubliée, la blonde Patsy Kensit (La malchanceuse copine de Mel Gibson dans L’arme Fatale 2) qui elle, a bien du mal avec son physique de poupée Barbie à s’imposer dans un rôle de psychanalyste, et qui va aider le personnage de Biehn dans sa quête de vérité. Par contre soulignons l’incroyable prestation de Tracy Scoggins pour les fans de la série Babylon 5,qui interprète une tueuse sans pitié, et Billy Blanks vu dans l'intro du Dernier Samaritain de T.Scott.

 

http://img12.nnm.ru/c/4/e/8/b/0f26819d944196989969ff4deee.png

 

C’est donc avec un intérêt constant que l’on suit la quête de vérité dans laquelle se lance le brave héros qu'est joué par Biehn avec son vilain coup de cheveux de l'époque, tout en essayant d’échapper à une horde de tueurs. Certes le script peut paraître des plus classiques, les coups du soldat amnésique rappel furieusement d’autres productions notamment la série des Jason Bournes,néanmoins Nesher réussit malgré tout à maintenir une certaine singularité,grâce en grande partie à des scènes d’actions rarement spectaculaires mais particulièrement hargneuses, brutales et efficaces. À ce titre il suffit de voir pour être entré dans le bain, la première agression de cet antihéros dans son appartement qui donne le ton,en étant rapide sauvage et sans pitié. Par la suite on verra notre brave défoncer littéralement le crâne d’un tueur à coups de coude ou exploser le joli nez de Tracy Scoggins avant de lui exploser la rotule d’une balle.

 

http://img12.nnm.ru/6/b/6/7/4/6b61fe4cdf5267ba35e1652e61e.png


En fait, si j'aime toujours ce genre de production que beaucoup haissent,c'est qu'il est tellement rare de voir dans ce genre de programme autant de victime collatérale pendant les nombreuses fusillades sur la pellicule.Elles ajoutent pas mal d'efficacité dans le cocktail.En revanche,comme j'en parlais plus haut,il est vraiment dommage que le scénario soit un peu mangé de la part de Nesher,on a presque l'impression qu'il est lui-même dépassé par son oeuvre.Ce qui est vraiment dommage, car la révélation sur le passé du héros principal aurait pu donner lieu à un thriller mâtiné de fantastique de très bonne facture,malheureusement aussi plombé par un dernier quart d'heure expédié à la va-vite.

 

http://s11.lucyphotos.com/images/orig/f/5/f5ldop73b7aidlpi.jpg

Pour finir et conclure, Timebomb demeure toujours une excellente petite série b pleine de punch et sans temps morts,ne manquant pas de vivacité,par un Michael Biehn en pleine forme,malgré un scénario assez découpé laissant plus de place à l'action que la psychologie de ses personnages nuisant l'oeuvre d'en faire un summum du genre ;-)

 

http://img7.hostingpics.net/pics/936620vlcsnap_2010_09_03_11h25m56s91.png

 

Anecdotes :

Grand prix du Public : Festival Avoriaz 1992.

--------------------------
------
La Bande Annonce :

http://www.videodetective.com/movies/trailers/timebomb-trailer/3459

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article