Le Chat Potté de Chris Miller

Publié le par DeshayesGaëtan.over-blog.com

(Puss in Boots )

Avec les voix (Vo) d'Antonio Banderas, Salma Hayek , Zach Galifianakis, Billy Bob Thornton
Date de Sortie : 30 Novembre 2011
Durée : 1h30
Genre : Shrek à Poil
Note : 

http://www.focusonanimation.com/wp-content/uploads/2011/10/le-chat-potte-affiche11.jpg

Synopsis :

C’était bien avant que notre mythique Chat Potté ne croise la route de Shrek… Le légendaire félin, et non moins redoutable amant, s’était alors embarqué dans un périple riche en rebondissements, avec la ravissante et rusée Kitty Pattes de Velours et Humpty Alexandre Dumpty, véritable "cerveau" de l’opération. Leur objectif : s’emparer de la fameuse Oie aux Œufs d’Or pour sauver la ville où le Chat Potté a grandi. Voici l’histoire véridique du Chat, du Mythe, de la Légende et… des Bottes !
http://spinoff.comicbookresources.com/wp-content/uploads/2011/10/puss-in-boots2.jpg

 

Ze Chronik :


Il vous a séduit dans Shrek n'est ce pas?, avec ses immenses yeux implorants, son accent espagnol,sa drague de minet et sa maîtrise de l'épée, et vous rêviez de le voir ronronner solo?Et bien oui, Le Chat Potté a enfin le droit à son film en solo qui au départ devait se trouver au rayon principalement du DTV.Bref,sur grand écran, il le mérite, en étant loin de la soupe rigolote de l'ogre verte Shrek et de son âne, auquel il fut sa première apparition dans le deuxième opus. Deux épisodes plus tard,la boule de poils a su se faire un nom et quelques fans pour faire oublier un quelconque lien entre ces deux derniers en nous proposant avec ce nouveau film une aventure, cohérente, construite, réfléchie et indéniablement fun. Son personnage à lui seul sauvait la saga de Shrek dans un désastre qui commençait à prendre l'eau.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/00/4/le-chat-potte-de-chris-miller-10567004dbafd.jpg?v=1



Si le Chat Potté a enfin le droit à son aventure sur grand écran, il a aussi la chance d’être un prologue à l’histoire de Shrek. C'est ainsi qu'on n'entendra pas un mot sur ce dernier, l’avant de la scène est entièrement délaissé pour ce chat roux très séduisant. De plus notons que la firme Dreamworks, au-delà de la simple idée de se faire à nouveau quelques billets verts comme on ait pu y penser au départ du projet, s'est vraiment intéressé carrément au personnage afin de nous offrir un dessin animé séduisant comme son minou, qui au final, est parfois plus dédié à ceux qui ont loupé la saga d’où il vient.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/00/9/le-chat-potte-016-10567009steoq_1798.jpg



Mettons d’abord les choses en place, comme je vous l’ai dit, il s’agit d’un prologue, et pas un petit. Entre une ouverture réussit donnant toute l'extravagance de ce héros, on y verra par l'occasion la naissance du mignon poilu mousquetaire demeurant la meilleure croquette,au passage de l'oeuvre.Ce fameux Chat Potté qu'on aime tant a grandi dans un orphelinat où il attribuera ses premiers pas et ses premiers Miaou,car c'est bien ici tant qu'il y trouvera aussi son côté obscur, notamment par Le biais d'Humpty Dumpty (un oeuf sur son rebord en fait). C'est par lui que notre héros va se détourner et va pouvoir embrasser la cause héroïque qu'on connaîtra ce qui suivra plus tard,car minou très rancunier ne va pas se remettre de la trahison par son ami Humpty qui va vite lui, le détruire par jalousie de l’image que s'est bâti son ami poilu. Mais pourtant quelques années plus tard, leurs chemins vont à nouveau se croiser. Après de longues négociations ils vont repartir à la quête des haricots magiques( ce qui a mené à leur séparation) afin de réparer les dégâts du passé et laver leur réputation car Potté veut être un chat d’honneur, et non un hors la loi.Cette opération nécessitera la contribution d’un troisième personnage donnant de la saveur et du piment au métrage,, Kitty Pattes de velours, la plus grande cambrioleuse miaou de toute l’Espagne.ça va vous suivez?

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/00/6/le-chat-potte-de-chris-miller-10567006kbpgu.jpg?v=1



On découvrira tout le long et même son ouverture un Potté drôle,amusant, pas éloigné de ce qu'on lui connaît. Il reste assez attachant(comment ne pas craquer mesdemoiselles...). Chris Miller ,le réalisateur de "Tempête de Boulettes Géantes"(2008),n'a pas zappé non plus son regard irrésistible, loyal et valeureux. L'humour fonctionne assez bien grâce à des gags bien trouvés qui parleront aux possesseurs de chats,le tout alimenté de dialogue assez drôle et quelques sous-entendus destinés au public adulte qui ici trouvent bien leur place. Les scènes de bravoure sont bien menées et le 3D, sans être fan de cette technologie, est mise à contribution de bien belle manière comme la plupart du temps bien meilleur dans les films d'animation. En évidence, il est aussi dur de ne pas se renvoyer à de nombreuses reprises aux films spaghetti, comme ceux de Sergio Leone pour certains paysages,et quelques anecdotes cinématographiques passantes à la casserole tous sakés à la moulinette,que ce soit bien sûr Jack et le haricot Magique, ou encore Fight Club,Chapeau Melon et Bottes de cuir, et Godzilla devenant lui au passage Godzil'oie, le tout donnant dans un style et des cadrages de mise en scène très reconnaissables.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/99/9/le-chat-potte-010-10566999qcplb_1798.jpg

 

Malheureusement, si nos doubleurs américains que sont Antonio Banderas et Salma Hayek(Belles retrouvailles après Desperado et Il Était une Fois au Mexique)ainsi que Zach Galifianakis(very Bad Trip), et Billy Bob Thornton(Bad Santa),et nos Français que sont le génial Boris Rehlinger et l'animatrice Virginie Elfira,arrivent à eux tous à transmettre une véritable âme aux différents personnages, il manque tout de même une petite saveur dans cette histoire qui se trouve tout de même un poil paresseuse cassant un peu l'attente comme une petite boule de poils dans la gorge. Elle reste un brin décevante pour un tel personnage. Elle plombe également par l'occasion toute sorte d'émotion. Le traitement des personnages n'est vraiment pas assez approfondi tant qu'ils restent cool,c'est vrai, contrairement à un film de Pixar ou la bonne surprise que fût Dragons,un autre bébé du studio Dreamworks qui misait parfaitement cette potion dans son sujet.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/99/7/le-chat-potte-008-10566997ecdxg_1798.jpg

Néanmoins, ne paniquons pas, cette nuisance est renforcé grâce à son mélange d'humour, d'action et de contes de fées faisant bien huiler le moteur du script, et c'est surtout que les scénaristes(auteur d'Hyper"moyen"Noël) pour une fois, ont eu la bonne idée d'y insuffler des accents latins dépaysants qui offrent un peu d'originalité à cette franchise. Et je ne peux pas oublier l'animation se trouvant de très bonne facture, de même pour le travail de recherche graphique qui donne au film une ambiance feutrée et chaude assez colorée.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/99/6/le-chat-potte-007-10566996wansh_1798.jpg


Au final,J'attendais beaucoup des aventures du matou et je dois reconnaître que je n'ai pas été trop déçu. On sourit beaucoup,on ne voit pas le temps passer,et avec un tel Minou,il est vraiment dur de trouver de l'ennui. Puis si sa seule faiblesse reste son histoire assez molle dans son fond peu travaillé,Le Chat Potté n’en demeure pas moins d'être un honnête film d’aventures plutôt bien mené qui devrait plaire aux petits comme aux grands comme moi !Alors, levons nos verres de lait à ce héros sympathique et chaussons nos bottes pour tracer la route du succès avec lui ;-)


http://a69.g.akamai.net/n/69/8272/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/78/52/71/19832387.jpg

 

Anecdotes :

Prix du Public - Prix de la Ville de Sarlat
Prix du Jury Jeune TPS Star 
Prix du Conseil Général de Dordogne
Prix du Conseil Régional d'Aquitaine

Dans la saga Shrek, le Chat Potté était censé mesurer environ 90 cm avec ses bottes, afin de compenser l'écart de taille avec le géant vert qui mesurait plus de deux mètres de haut. L'histoire de ce film ayant lieu dans un monde d’humains, sans géants, cette taille n'aurait donc pas été en adéquation avec les autres personnages. Au final, le Chat Potté a retrouvé une taille normale de chat… "Normale", pour un chat portant des bottes et se tenant debout 

7, c'est le nombre d'années qui se sont écoulées entre l'idée du projet et la sortie du film en salles ! Encouragés par le carton de Shrek 2 au box-office, ainsi que par l'accueil réservé au célèbre matou, les studios DreamWorks Animation avaient, en 2004, confié au tandem Edward Decter / John Strauss (Mary à tout prix) l'écriture d'un film d'animation à la gloire de ce personnage.

A l'origine du projet, Le Chat Potté était un film d'animation destiné à sortir exclusivement sur support DVD et Blu-ray. Le succès impressionnant de la saga Shrek, ainsi que la forte popularité dont bénéficie ce personnage atypique, ont convaincu DreamWorks Animation de sortir le film dans les salles obscures.

Pour les besoins de la scène spectaculaire du haricot magique, le chef décorateur Guillaume Aretos a planché pendant de longues heures sur des croquis de haricots géants. Comme ces derniers sont difficiles à trouver, il s’est rendu au Musée des Arts Décoratifs (annexe du Musée du Louvre de Paris) pour visiter la salle consacrée à l’Art Déco, dont la décoration l'a fortement impressionnée tant les boiseries et les sculptures semblent jaillir "d'une vigne en perpétuelle croissance".

Pour la promo du film, Antonio Banderas a participé à une séance photo plutôt spéciale : l'acteur était en effet entouré de chats et n'a pas hésité à s'allonger à leurs côtés !

--------------------------
-----
La Bande Annonce :

http://www.youtube.com/watch?v=uDalvsikWog

Publié dans Dessins Animés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article